Aujourd’hui les images prolifèrent partout.

On en a jamais autant fait et observé. À tout moment nous pouvons entrevoir à quoi ressemblent les choses de l’autre côté de la planète, quand ce n’est pas de l’autre côté de la lune, apparences enregistrées et transmises à la vitesse de l’éclair.

Et pourtant, avec cette évolution innocente, quelque chose a changé. Ces apparences, on avait coutume de les appeler « apparences physiques », car elles appartenaient à des corps solides. Aujourd’hui les apparences sont volatiles. Séparer l’apparent de l’existant est devenu facile grâce à l’innovation technologique. Et c’est précisément ce que la mythologie du système actuel éprouve un continuel besoin d’exploiter. Il transforme les apparences en réfractions, comme autant de mirages, mais des réfractions affectant non pas la lumière, mais l’appétit. En fait un appétit unique, celui d’acquérir toujours plus.

Un mur entier de la grande pièce où nous sommes installées

est couvert d’agrandissements de photographies des deux soeurs, prises avant et pendant la guerre. Les voici encore écolières, coiffées de jolis petits chapeaux à fleurs. Le cliché date de deux semaines avant la guerre. Des visages enfantins ordinaires rieurs, que la solennité du moment ne suffit pas à rendre sérieux. Ici elles portent déjà la tcherkeska et la bourka des cavaliers. Elles ont été photographiées en 1942. Une année seulement sépare les deux photos, mais ce sont déjà des visages différents, des personnes différentes. Et cet autre portrait que Zinaïda Vassilievna a envoyé à sa mère quand elle était au front : la vareuse arbore la première médaille de la Bravoure. Celle-là montre les deux soeurs prises le Jour de la Victoire. Qu’est-ce qui s’inscrit dans ma mémoire ? Je dirais comme un mouvement du visage : allant de la douceur de traits enfantins à un regard de femme adulte, et même à une certaine dureté, une certaine sévérité. Il est difficile de croire que ce changement s’est produit en l’espace de quelques mois, une ou deux années tout au plus. Le temps accomplit d’ordinaire ce travail de manière bien plus lente et imperceptible. Le visage d’un homme met longtemps à se modeler.

Mais la guerre allait vite à créer son image d’être humain. Elle peignait ses propres portraits.

De ce point de vue, la présence ou la compagnie des autres est pernicieuse,

elle réduit la liberté dont nous devrions disposer pour construire une personnalité et une identité adaptées à notre façon de nous voir nous-mêmes. Penser que nous sommes ce que nous croyons être est l’une des formes du bonheur. Mais les autres sont toujours là pour nous voir autrement et nous empêcher de construire notre bonheur illusoire et, au passage, notre personnalité préférée, personnalité très souvent plus complexe, il est vrai, que celle d’un personnage de fiction.

Page 1 sur 13112345102030Dernière page »

Archives

Le coeur de pierre

  1. #83 White - Space Decay White 5:22
  2. #82 Pascal Le Gall - Landscapes Pascal Le Gall 4:57
  3. #81 Ectoplasm Girls - New Feeling Come - Papa's Nightmare Ectoplasm Girls 3:33
  4. #80 No Trend - Cancer No Trend 2:47
  5. #79 Untitled Untitled 5:27
  6. #78 Ornament - Protest Music Ornament 6:40
  7. #77 Quartz Locked - Wave 91,6 - HD Hachoir Quartz Locked 5:50
  8. #76 Carter Tutti Void - f(x) - f = (2.5) Carter Tutti Void 9:11
  9. #75 Philip Jeck - Cardinal - Called Again Philip Jeck 2:56
  10. #74 Shit And Shine - Bus Station Shit And Shine 3:02
  11. #73 Pauline Oliveros - Bye Bye Butterfly Pauline Oliveros 8:04
  12. #72 Nurse With Wound - Automating volume three - Nosedive Nurse With Wound 6:21
  13. #71 Current 93 - UrShadow - As Real As Rainbows Current 93 12:40
  14. #70 France Sauvage - Jeux vocaux des bords de dronne France Sauvage 3:28
  15. #69 Joy Division - She's Lost Control Joy Division 3:57
  16. #68 Klangwart - Transit Klangwart 2:59
  17. #67 Nurse With Wound - Finis Terra Nurse With Wound 9:29
  18. #66 - Nurse With Wound / Graham Bowers - The Worm Within Nurse With Wound - G. Bowers 5:37
  19. #65 - Nurse With Wound / Aranos - Letter from Topor Nurse With Wound / Aranos 17:49
  20. #64 SPK - Despair SPK 4:46
  21. #63 - Brainticket - Brainticket Part I Brainticket 8:21
  22. #62 Mark Stewart - As the Veneer of Democracy Starts to Fade Mark Stewart 5:37
  23. #61 Nurse With Wound - Wisecrack Nurse With Wound 4:52
  24. #60 Mika Vainio - Magnetotactic Mika Vainio 7:04
  25. #59 Christian Fennesz - Trace Christian Fennesz 5:49
  26. #58 Michael Pisaro - Hearing metal 2 Michael Pisaro 2:30
  27. #57 SunnO)) meets Nurse With Wound - Ash on The Trees SunnO)) meets Nurse With Wound 17:09
  28. #56 Graham Bowers / Nurse With Wound... a life as it now is, G. Bowers / Nurse With Wound 16:10
  29. #55 A.T.R.O.X. - Carnival Foods A.T.R.O.X. 7:42
  30. #54 Kirihito ft Sakamoto Hiromichi - Ohayo death, goodbye the earth Kirihito ft Sakamoto Hiromichi 4:42
  31. #53 Mika Vainio - Part 3 Mika Vainio 8:16
  32. #52 Wire - mercy Wire 5:46
  33. #51 Nurse With Wound - Monument to Perez Prado Nurse With Wound 0:53
  34. #50 Artificial Memory Trace - Inheritance of H Artificial Memory Trace 4:14
  35. #49 Kraftwerk - Radioactivity Kraftwerk 6:43
  36. #48 Brandon Labelle - A doorway is a membrane wet with each passing Brandon Labelle 6:42
  37. #47 D.N.A. - Size D.N.A. 2:13
  38. #46 Artificial Memory Trace - Dawn Drawing the air [collage from particles of reality] (limited edition) a
  39. #45 Artificial Memory Trace - Delphinus.delphis Artificial Memory Trace a
  40. #44 Artificial Memory Trace - Popul elasticity Artificial Memory Trace 2:29
  41. #43 Artificial Memory Trace - 8:44 am : 3:17 Artificial Memory Trace 3:19
  42. #42 Philip Jeck - Ark Philip Jeck 4:17
  43. #41 Janek Schaefer and Philip Jeck - Desert Island Discs Janek Schaefer and Philip Jeck 16:34
  44. #40 Nurse With Wound - Fucking Nurse With Fucking Wound/ Mealy - Mouthed Nurse With Wound 12:08
  45. #39 Steven Stapleton / Tony Wakeford - Revenge Of The Selfish Shellfish Steven Stapleton / Tony Wakeford 3:43
  46. #38 Mika Vainio - Roma A.D. 2727 Mika Vainio 4:14
  47. #37 Nurse With Wound - Close to you Nurse With Wound 15:08
  48. #36 Vivenza - Prolétariat & industrie Vivenza 8:58
  49. #35 Artificial Memory Trace - Singta Artificial Memory Trace 24:35
  50. #34 Lucio Capece / Mika Vainio - Ujellus Lucio Capece / Mika Vainio 3:24
  51. #32 Brandon LaBelle - Solsbury Hill Brandon LaBelle 7:07
  52. #31 Janek Schaefer - Extended Play - Radio Jodoform Janek Schaefer 4:00
  53. #30 Nurse With Wound - Groove Grease (Hot Catz) Nurse With Wound 4:08
  54. #29 Janek Schaefer - Scarlett arrives Janek Schaefer 5:10
  55. #28 The Hafler Trio - Tourist with pendulum The Hafler Trio 22:31
  56. #27 Frank Dommert - Neum Frank Dommert 16:14
  57. #26 Nurse With Wound - Mourning smile Nurse With Wound 5:12
  58. #25 ddaa - ddaaip035 ddaa 21:11
  59. #24 The Hafler Trio - Timeless does not mean indestructable The Hafler Trio 4:37
  60. #23 Mika Vainio - Hampaat ~ Teeth ~ Part 1 Mika Vainio 3:54
  61. #22 Janek Schaefer - Between the Two Janek Schaefer 5:55
  62. #21 Jacob Kirkegaard - Swimming Pool Jacob Kirkegaard 13:30
  63. #20 Nurse With Wound - Eight enigmatic episodes from Utvaer Nurse With Wound 15:58
  64. #19 This Heat - Nivelles This Heat 5:47
  65. #18 aeo3 / aeo3 aeo3 32:34
  66. #17 Fennesz - Sakamoto - sala santa cecilia Fennesz - Sakamoto 19:00
  67. #16 Peter Cusack - Baikal ice flow split 1 Peter Cusack 3:38
  68. #15 Jacob Kirkegaard - Ala Jacob Kirkegaard 6:12
  69. #14 TAGC - Psychoegoautocratical Auditory Physiogomy Delineated TAGC 16:28
  70. #13 Genesis P-Orridge & Stan Bingo - What's History Genesis P-Orridge & Stan Bingo 38:38
  71. #12 The Hafler Trio - Starfall 22.9 :Zoviet*France: - Jim O'Rourke - The Hafler trio 15:42
  72. #11 Pascal Dusapin Pascal Dusapin 4:26
  73. #10 Baum - Piste audio 01 Baum 31:24

Sinarades

Sinarades
00:00
--
/
--

Radio Mulot